L'assurance pour Tous, même pour
les résiliés et quelque soit la raison

Assurez vous dans l'heure !

Devis en direct sur simple appel

numéro de télephone zenith assurances

On vous rappelle :   Rappel gratuit

Bon à savoir

L'assurance multirisque immeuble a été conçue pour offrir principalement au syndic de l'immeuble ou résidence une protection contre les dommages causés aux parties communes de l'immeuble, de la responsabilté du syndic vis-à-vis des tiers et contre les accidents du travail du personnel employé.

D'autres garabties en option peuvent être assurées telle que : dégâts de eaux, bris de glaces, incendie des véhicules dans le parking ...

 

 

Jus de fruits et de légumes contre la maladie d’Alzheimer :

Manger cinq fruits et légumes par jour est un message de santé publique auquel personne n’a pu échapper et c’est tant mieux ! Toutes les études convergent pour affirmer l’effet protecteur des fruits et légumes contre les cancers, mais aussi contre les infarctus et la maladie d’Alzheimer. Alors pourquoi s ‘en priver ? en fait, pour certains c’est un vrai plaisir, alors que pour d’autres ce n’est pas évident… Bonne nouvelle : une étude vient de montrer que les jus de fruits et de légumes étaient également très efficaces en prévention.

 

 

Les bienfaits du sport précisés

Le nombre de cancers a augmenté en France, ces dernières années.

Cependant, les cancers ne sont pas toujours une fatalité : 50 % d’entre eux pourraient être évités par des moyens relativement simples qui tiennent à notre mode de vie et notamment à une alimentation équilibrée et à un activité physique.

La pratique régulière d’une activité physique soutenue favorise une baisse non négligeable du risque du cancer du sein, du côlon, les maladies cardiovasculaires et le diabète. Il semblerait que l’idéal soit de pratiquer, en alternance cinq fois par semaine, trente minutes d’exercice d’intensité modérée à forte (marche rapide, vélo, montée des escaliers à pied, gymnastique).

 

Comment organiser son dépistage ?

Diabète, hypertension artérielle, risque d’infarctus ou d’attaque cérébrale, cancers, maladie d’Alzheimer : il est possible de prévenir la plupart de ces maladies graves ou de les guérir si elles sont dépistées à temps. A défaut de les guérir, il est aussi possible d’en limiter les complications, de les stabiliser ou d’en ralentir l’évolution.

Bien organiser son dépistage ou celui de sa famille est donc un acte clé pour votre santé et celle de vos proches.

Comment s’y prendre ?

  • Commençons par les actes qui concernent tout le monde :
  • Une consultation dentaire une fois à deux fois par an,
  • Une prise de tension artérielle à chaque consultation,
  • Un bilan sanguin cholestérol et glycémie pour tous avant 20 ans et une autre fois avant 45 ans,
  • Une inspection régulière de la peau pour dépister les grains de beauté douteux.

Continuons par les femmes avant 50 ans :

  • Un frottis du col de l’utérus tous les 2-3 ans, dès le début de l’activité sexuelle,
  • Une autopalpation des seins deux fois par an.

Puis par les hommes avant 50 ans :

  • Une autopalpation des testicules deux fois par an,

A partir de 50 ans commencent les dépistages systématiques des cancers du sein, du côlon, de la prostate et de l’ostéoporose chez les femmes à risque.

En cas de risques particuliers, par exemple en cas d’antécédents de cancers ou bien d’infarctus ou d’attaque cérébrale dans votre famille, il faut voir avec votre médecin traitant comment organiser un dépistage spécifique si nécessaire. Il en est de même si vous fumez car il faudra alors dépister le cancer du poumon et celui de la vessie et vérifier que vous ne commencez pas un bronchite chronique obstructive.

Enfin, à partir de 60 ans, vous pouvez faire des tests de la mémoire si vous pensez avoir des difficultés de ce côté.

En conclusion, dites vous bien que vous et vos proches vous valez bien ce comportement de prévention ! Alors parlez-en ensemble et organisez-vous…

 

Chaque Français salarié ou non salarié (indépendant, commerçant, artisan…) contribue financièrement au système de Sécurité sociale ou au RSI, qui lui garantit en retour ces prestations de base.

Les règles de l’assurance maladie et de la retraite de base sont fixées par les pouvoirs publics selon les principes de solidarité et d’effort contributif de tous en fonction de ses revenus.

Vous cotisez pour vous protéger personnellement pour :

  • l’assurance maladie maternité,
  • les indemnités journalières,
  • l’assurance invalidité-décès,
  • la retraite de base,
  • la retraite complémentaire.

Vous cotisez pour protéger vos conjoint(e) et enfant(s).

Vous cotisez pour la CSG-CRDS au titre de la solidarité nationale pour le financement de l’ensemble de la protection sociale, et les cotisations pour les allocations familiales versées par la CAF.

Affilié RSI :

Par ce que les indépendants ne cotisent pas pour une protection spécifique contre les accidents du travail et maladies professionnelles, le RSI a mis en place :

  • un programme d’actions de prévention des risques professionnels, spécifiques aux travailleurs indépendants,
  • un soutien aux travailleurs indépendants confrontés à des problèmes de santé importants, afin de leur permettre la poursuite d’une activité professionnelle.

Le régime Social des indépendants propose également des dispositifs d’aide personnalisée à ses ressortissants (actifs et retraités) rencontrant des difficultés d’ordre professionnel ou personnel (soutien financier, social ou d’urgence).